La cuisson dans un four, comment s’y prendre ?

Cuire une nourriture au four, c’est devenu le quotidien de la plupart d’entre nous. Cependant, cela ne se fait pas sans règles. Il est nécessaire de connaitre les principes de ce type de cuisson avant de s’y lancer.

La cuisson au four, comment cela se passe-t-il ?

Quand on cuit un repas au four, on parle d’un procédé de coction par concentration. Pour ce faire, l’appareil dispose de résistances électriques qui vont se chauffer pour cuire l’aliment, dans le cas d’un four électrique, ou d’un système de combustion à gaz si le four fonctionne au butane. Pour ce qui est du principe de concentration, ce sera la vapeur dégagée par la nourriture en cuisson qui va emmagasiner les saveurs. De ce fait, selon le type d’aliment à cuire au four, la température de cuisson est à ajuster avant la cuisson. Il est également possible de préparer la nourriture avant de le mettre au four. C’est-à-dire qu’on peut mettre dans un bac ou sur une grille, un aliment huilé, macéré, épicé, sucré, etc. Parmi les aliments qu’il est possible de cuire au four, on a entre autres, les légumes, mais aussi les fruits, tous les types de viande ainsi que produis pâtissiers. Enfin, pour que votre cuisson au four soit parfaite, il est préférable de préchauffer l’appareil avant d’y introduire vos aliments. Cela permet de garder la saveur de l’aliment et d’éviter que les nutriments se volatilisent avec la chaleur. Durant ce préchauffage, la température de 180°C doit être un maximum. Cela, parce qu’au-delà, il est possible que de l’AGE se forme. Enfin, n’oubliez pas de regarder le temps et la température dont la cuisson aura besoin. Autrement, votre repas peut perdre de sa saveur en étant trop cuit ou sorti trop en avance.

Points forts et points faibles de l’utilisation d’un four en cuisine

Avant de voir les avantages procurés par un four, il est préférable de définir ses points négatifs afin de faire attention dans son utilisation. En premier lieu, l’utilisation d’un four peut provoquer la formation d’éléments qui nuisent à la santé qu’on appelle AGE. Il faut donc, éviter de dépasser les 180 °C durant la cuisson même si la présence d’AGE rend votre cuisson plus savoureuse en apportant un gout de caraméliser et de fumer à votre plat. Vous devez également rajouter un peu d’huile, durant la cuisson en four. Autrement, le système de cuisson assèchera votre repas. Malgré ces deux points faibles, on notera que la cuisson au four présente beaucoup d’avantages. On notera par exemple que l’appareil facilite la maitrise de la température de cuisson, grâce à un thermostat et une commande externe. En concentrant les saveurs, votre plat sera également plus gouteux. Vous pouvez aussi travailler directement sur les textures de la nourriture en ayant des plats croquants ou moelleux, des plats gratinés ou grillés, etc. La commande sur l’appareil vous permettra d’assurer cette texture. Par ailleurs, en respectant les principes d’utilisation de l’appareil, les nutriments présents dans vos aliments ne se volatiliseront pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *