Crêpe ou blini ? La différence entre deux recettes favorites

Pour ceux qui ne savent pas faire la différence, on vous l’explique dans cet article. Bien sûr, la similitude se trouve au niveau de la forme, mais lorsqu’on y goûte, on sent nettement la différence. On découvre !

La pâte et sa texture

D’abord, la crêpe lorsqu’on la saisit se veut plus fine, cette sorte de galette est en fait obtenue à partir d’un mélange de lait, coupé d’eau le plus souvent, et de farine. La cuisson est très simple, avec une poêle traditionnelle ou une crêpière. La dégustation satisfait toute la famille, en particulier les enfants qui trouvent leur bonheur dans cette recette vieille comme le monde. Mais, la crêpe a l’avantage d’accompagner tous les moments gourmands. A table, elle fait office d’entrée chaude, ou de dessert comme on le souhaite. Quant au blini, qui doit son origine en Russie, il s’agit de crêpes plus épaisses. On utilise de la pâte de levain qu’on laisse reposer et gonfler, ensuite, on ajoute du lait bouillant ou froid. On fait la cuisson dans un four russe, ou à la poêle pour faire simple.

Quelques points communs

Crêpe et blini sont sollicités pendant les évènements phares de l’année, comme le mardi gras, la célébration des fêtes religieuses, mais surtout à l’heure du goûter les après-midi du dimanche, on se fait plaisir dans son coin cuisine. Ces deux recettes ont un succès incroyable dans la cuisine française, alors que leur popularité va au-delà de toutes les frontières.
Dans sa préparation, la crêpe est faite à base de farine de maïs, de teff, de froment, etc. Pour aromatiser la pâte, on s’amuse à ajouter des parfums: rhum, vanille, fleur d’oranger. On fait preuve d’imagination dans ce mélange parfait d’arôme et de sensation. Pour réaliser une belle pâte de blini, la farine de sarrasin, de mil ou d’avoine fait l’affaire à coup sûr.

Bon appétit à table

Les crêpes nappées sont meilleures en goût, alors qu’on peut aussi les déguster nature. Servies à table, elles accueillent toutes sortes de garnitures: légumes, jambon, fromage. En guise de dessert, ou au petit déjeuner, confiture et chocolat viennent sublimer le goût. Les blinis sont dégustés seuls ou tartinés, c’est comme nos humeurs nous le dictent. En version salée, la crème fraîche aigre apportera sa touche gourmande, mais on propose aussi le saumon fumé avec de la crème citronnée. Tout comme les crêpes, les blinis se mangent sucrés lorsqu’on recherche douceur et réconfort dans des recettes aussi faciles que goûteuses.